Conseils aux étudiants souhaitant devenir interprètes de conférence

Vous êtes attiré par une carrière vous permettant d'utiliser les langues. Vous avez entendu parler de l'interprétation de conférence mais vous ne savez pas exactement de quoi il s'agit, quelles études poursuivre, quelles possibilités s'offrent à vous. Vous trouverez ci-dessous une liste de questions utiles et un certain nombre d'informations qui vous permettront de vous orienter.

Comment puis-je devenir interprète de conférence?

Que font les interprètes de conférence?

Les interprètes de conférence:

  • assurent la communication dans toutes sortes de contextes multilingues, lorsque les intervenants désirent s'exprimer dans leur langue et, néanmoins, se comprendre les uns les autres (conférences, négociations, conférences de presse, séminaires, dépositions, émissions télévisées, etc., etc.).
  • ne font pas de traduction écrite: les traducteurs travaillent sur des textes écrits, les interprètes transmettent les idées oralement.
  • ne sont pas de simples perroquets: ils convertissent des idées exprimées dans une langue (la langue source) dans une autre langue (la langue cible) de manière aussi naturelle et idiomatique que possible, en conservant le sens, le ton et les nuances de l'orateur.
  • interprètent en "consécutive": l'interprète est dans la même salle que les participants; il écoute attentivement les intervenants, en prenant éventuellement des notes; lorsque l'orateur observe une pause dans le discours, l'interprète transmet le même message de la langue de départ dans la langue cible.
  • interprètent en "simultanée": l'interprète travaille en équipe, et en alternance avec son ou ses collègues; il est installé dans une cabine insonorisée et transmet en temps réel les idées de l'orateur, de la langue source dans la langue cible. Dans la salle de conférence, les auditeurs écoutent la langue de leur choix à travers leurs écouteurs.
  • interprètent en "chuchotée (ou chuchotage)": l'interprète est dans la même salle que les participants et effectue une interprétation chuchotée en temps réel à l'oreille des participants dont le nombre est nécessairement très réduit.

Puis-je devenir interprète de conférence professionnel sans une formation appropriée?

Ce n'est pas exclu: certains ont réussi et, encore aujourd'hui, d'autres essaient...

  • les premiers interprètes qui ont travaillé en simultanée pour les tribunaux internationaux à l'issue de la deuxième guerre mondiale ont bien été obligés de se jeter à l'eau et de se former par eux-mêmes, mais rien ne vous oblige à réinventer la roue!
  • depuis 1970, la recherche interdisciplinaire permet de mieux saisir les processus complexes de l'interprétation et des méthodes efficaces d'enseignement ont été mises au point.
  • la formation systématique est aujourd'hui le moyen le plus sûr pour acquérir les compétences nécessaires au bon exercice d'une profession, quelle qu'elle soit.
  • il est essentiel d'accumuler un grand nombre d'heures de pratique effective, en compagnie d'autres personnes en formation et sous la direction d'enseignants/praticiens expérimentés.
  • l'AIIC encourage les meilleures pratiques dans les écoles, par le biais d'enquêtes sur les programmes de formation et d'un soutien direct aux enseignants.

Que peut m'apprendre un programme de formation en interprétation?

A interpréter ... ou plus précisément

  • à comprendre ce que l'orateur veut dire
  • à saisir ce que l'orateur veut dire au-delà des mots qu'il prononce
  • à préserver le message dans son contexte
  • à le transmettre en consécutive ou en simultanée
  • à apprendre une technique spéciale de prise de notes
  • à travailler la concentration, l'analyse du discours et les réflexes
  • à élaborer des glossaires utiles
  • à se préparer à divers types de prestations professionnelles
  • à gérer les situations génératrices de stress
  • à observer un code de conduite
  • à se préparer à entrer dans la profession

Quelles aptitudes personnelles un interprète de conférence doit-il posséder?

Voici quelques-unes des aptitudes les plus utiles à l'interprète:

  • avoir une connaissance approfondie de sa propre langue, dans plusieurs registres et domaines
  • avoir une parfaite maîtrise de ses autres langues
  • bien connaître la culture des pays où sont parlées ses langues de travail
  • avoir vocation à aider les autres à communiquer
  • s'intéresser à l'actualité, la comprendre et être d'une curiosité insatiable
  • être ouvert au monde hors du foyer et de l'école et avoir une vaste culture générale
  • avoir une bonne formation (et, en règle générale, au moins un diplôme universitaire de premier cycle)
  • être capable de se concentrer et de canaliser son attention sur les aspects importants d'une discussion
  • avoir une voix et une diction agréables
  • avoir une attitude aimable et collégiale
  • être maître de soi, avoir du tact, du bon sens et de l'humour
  • être prêt à respecter des règles éthiques (confidentialité, etc.)

Choisir une école: comment dois-je orienter mes recherches?

  • Le choix de l'école est l'une des mesures les plus importantes de votre parcours pour devenir un interprète de conférence qualifié. Afin de vous aider dans cette recherche et dans ce choix, l'AIIC contacte régulièrement dans le monde entier de nombreuses écoles qui offrent des programmes de formation en interprétation et leur demande de répondre à une série de questions; la dernière enquête a porté sur 178 écoles. Les réponses des écoles sont publiées sur ce site web. Pour des raisons diverses (programme en transition, mauvaise adresse, etc.) certaines écoles n'ont pas répondu au questionnaire, aussi elles ne figurent peut-être pas encore sur le site web de l'AIIC.
  • Si vous ne l'avez encore fait, vérifiez l'Annuaire des écoles en ligne. Ce répertoire fournit des informations de base sur les écoles ayant répondu à l'enquête avec, le cas échéant, le lien correspondant.
  • En comparant les écoles et programmes de formation, vous voudrez peut-être établir la liste des critères auxquels vous tenez particulièrement (lieu, bourses, etc.). Vous pouvez aussi consulter notre guide des meilleures pratiques en matière de formation et ajouter certaines des considérations ci-dessous à la liste de vos critères personnels:
    • Ne soyez pas pressé! Les interprètes de conférence doivent avoir accumulé une solide culture générale et une excellente maîtrise de leurs langues (dans cette profession, au moins, la valeur attend le nombre des années!)
    • Résidez et étudiez dans les pays où sont parlées vos langues avant de suivre un programme de formation. Mieux vous connaîtrez le contexte culturel, plus votre compréhension de ces langues et votre expression seront affinées.
    • Optez pour un programme de formation post-universitaire plutôt que de niveau inférieur. Les programmes post-universitaires partent du principe que les candidats ont une solide connaissance des langues faisant partie de leur combinaison et qu'ils peuvent ainsi se concentrer sur l'acquisition des compétences, le perfectionnement des langues et l'initiation à la théorie de l'interprétation.
    • Ne soyez pas rebuté si l'école de votre choix impose un test d'aptitude! Il vous permettra, ainsi qu'au jury d'examen, d'avoir une idée de vos aptitudes et de vérifier si vous êtes prêt pour démarrer une formation... et ce, en toute objectivité! A noter que dans certains pays, la législation interdit les tests d'aptitude.
    • Examinez les programmes de l'école:
      • L'école fournit-elle des conseils sur les perspectives de carrière?
      • Les cours prévus répondent-ils précisément à la formation que vous envisagez?
      • Les cours sont-ils conçus et donnés par des interprètes professionnels?
      • Certains des professeurs ont-ils la même langue maternelle que vous?
      • Le programme prévoit-il des cours d'interprétation consécutive et d'interprétation simultanée?
      • Existe-t-il un cours expliquant la pratique professionnelle (éthique, etc.)
      • Des personnalités extérieures, en particulier des employeurs potentiels, assistent-elles à l'examen de diplôme?
    • Dernière suggestion: vous pourriez envisager la possibilité de visiter une ou plusieurs écoles et d'assister à un ou deux cours. Vous pourriez aussi avoir un entretien avec certains enseignants et parler avec des étudiants ou des diplômés.

Comment puis-je me préparer?

  • Ce que vous pouvez faire pour accroître vos chances de succès avant de commencer un programme de formation :
    • améliorer vos langues, lire de manière sélective et active, regarder la télévision et écouter la radio dans toutes vos langues
    • enrichir votre connaissance de votre langue maternelle
    • résider et vous immerger culturellement dans les pays où sont parlées vos langues
    • chercher à mieux connaître le monde mais aussi votre environnement immédiat
    • accroître votre culture générale
    • suivre l'actualité internationale
    • apprendre à utiliser l'ordinateur
    • apprendre à être autonome et à bien gérer votre stress
    • apprendre à étudier efficacement
    • cultiver la patience et apprendre à intégrer les commentaires, critiques et conseils
    • effectuer une recherche attentive des options de formation qui s'offrent à vous

Le style de vie de l'interprète de conférence me conviendra-t-il?

Répondez à ce questionnaire pour tester vos préférences (toutes les réponses sont bonnes!)

Question

Fonctionnaire

Indépendant

Devrai-je passer un test ou un concours pour travailler?

oui

probablement

Devrais-je élaborer mon propre profil professionnel compétitif?

non

essentiel

Aurai-je la responsabilité de me trouver moi-même du travail?

non

oui

Travaillerai-je généralement pour la (les) même(s) institution(s)?

oui

à vous de choisir

Puis-je travailler pour des agences ou pour une série d'employeurs?

probablement pas

oui

Mon employeur programmera-t-il mon calendrier de travail?

oui

non

Puis-je refuser des affectations?

habituellement non

oui

Aurai-je un salaire régulier?

oui

non

Aurai-je des indemnités?

oui

cela dépend

Devrai-je évaluer mon régime fiscal?

non

oui

Puis-je vivre où je le souhaite?

pas du tout certain

oui

Devrai-je beaucoup voyager dans mon travail?

pas nécessairement

plus probablement

Devrai-je voyager pour améliorer mes langues?

peut-être

peut-être

Aurai-je des possibilités de carrière et de formation auprès de mon employeur?

souvent

moins probablement

Devrai-je appartenir à un réseau ou à une association professionels?

souhaitable

important

Pour vous renseigner sur le style de vie de l'interprète de conférence, consultez VEGA.

Mes langues seront-elles demandées lorsque je chercherai du travail après ma formation?

  • Question capitale... mais le pronostic est difficile!
    • programmez votre profil AVANT de commencer votre formation : certaines combinaisons sont plus "utiles" et transférables que d'autres; résistez à l'impulsion d'ajouter une langue qui a toutes les chances d'être abandonnée par la suite
    • la déferlante de l'anglais poursuit bel et bien sa course et la langue anglaise est plus présente que jamais, avec toutes ses variantes; vous voudrez sans doute l'inclure dans votre combinaison linguistique, surtout si vous prévoyez de travailler sur votre marché local
    • votre décision de travailler comme fonctionnaire permanent dans une organisation internationale ou d'exercer en indépendant aura probablement une influence sur vos choix linguistiques.
    • un élément rassurant: une étude récente de la Commission des interprètes permanents de l'AIIC montre que les institutions internationales, de plus en plus touchées par les mouvements de personnel et les départs à la retraite, coopèrent désormais avec les écoles pour essayer d'évaluer les besoins de formation futurs compte tenu de l'évolution de toute la gamme des besoins en interprétation

Si vous souhaitez travailler pour une organisation internationale, visitez les divers sites web pour en savoir plus sur leurs besoins actuels et futurs en personnel, voir la fréquence des concours ouverts aux candidats ayant votre combinaison linguistique. Vous trouverez plus bas une liste des organisations.

Trouverai-je du travail après ma formation?

L'AIIC offre toutes sortes de conseils et appuis aux interprètes de conférence récemment diplômés qui accèdent à la profession et vous donne même la possibilité de poser des questions.

Quelles questions dois-je encore poser avant de prendre ma décision?

La Commission de la formation de l'AIIC fera tout son possible pour répondre à vos questions. Consignez-les dans le panneau d'affichage ci-dessous : nous nous efforcerons de vous aider à trouver les réponses.

Commission de la Formation de l'AIIC
avril 2006

Voir aussi:

Organisations internationales

Afrique - Amériques - Asie - Europe

AFRIQUE

BAD (Banque africaine de développement), Abidjan
CAFRAD (Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement), Maroc
CEA (Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique), Addis-Abeba
COMESA (Marché commun de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique australe), Zambie
HABITAT (Centre des Nations Unies pour les établissements humains), Nairobi
OAPI (Organisation africaine de la propriété intellectuelle), Cameroun
ONUN (Office des Nations Unies à Nairobi), Nairobi
PNUE (Programme des Nations Unies pour l'environnement), Nairobi
TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda), Arusha et Kigali
UA (Union africaine), Addis-Abeba
Union arabe du Maghreb, Maroc

AMERIQUES

Banque mondiale, Washington DC.
BID (Banque interaméricaine de développement), Washington DC
CBD (Convention sur la biodiversité), Montréal
CELAC (Commission économique des Nations Unies pour l'Amérique latine et les Caraïbes), Santiago du Chili
FMI (Fonds monétaire international), Washington DC
FMPM (Fonds Multilatéral du Protocole de Montréal), Montréal
OACI (Organisation de l'aviation civile internationale), Montréal
OEA (Organisation des Etats américains), Washington DC.
ONU (Organisation des Nations Unies), New York
OPS (Organisation panaméricaine de la santé), Washington DC.
ZLEA Zone de libre-échange des Amériques, Panama

ASIE

BAD (Banque asiatique de développement), Philippines
CESAP (Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique), Bangkok
CPS (Commission du Pacifique Sud), Nouméa

EUROPE

AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique), Vienne
ASE (Agence spatiale européenne), Paris
BRI (Banque des règlements internationaux), Bâle
COE (Conseil de l'Europe), Strasbourg
CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire), Genève
CEU (Commission de l'Union européenne), Bruxelles
CEJ (Cour européenne de justice), Luxembourg
CICR (Comité international de la Croix-Rouge), Genève
CIJ (Cour internationale de justice), La Haye
CIO (Comité international olympique), Lausanne
EUROCONTROL, Bruxelles
FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), Rome
FICR (Fédération internationale des sociétés de la Croix-rouge et du Croissant-rouge), Genève
FIDA (Fonds international de développement agricole), Rome
INTERPOL (Organisation internationale de la police criminelle), Lyon
OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économiques), Paris
OEB (Office européen des brevets), Munich
OIAC (Organisation pour l'interdiction des armes chimiques), La Haye
OIM (Organisation internationale pour les migrations), Genève
OIPC (Organisation internationale de la protection civile), Genève
OIT (Organisation internationale du travail), Genève
OMC (Organisation mondiale du commerce), Genève
OMD (Organisation mondiale des douanes), Bruxelles
OMI (Organisation maritime internationale), Londres
OMM (Organisation météorologique mondiale), Genève
OMPI (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle), Genève
OMS (Organisation mondiale de la santé), Genève
OMT (Organisation mondiale du tourisme), Madrid
ONU (Organisation des Nations Unies), Genève, Vienne
ONUDI (Organisation des Nations Unies pour le développement industriel), Vienne
OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), Vienne
OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique Nord), Bruxelles
PAM (Programme alimentaire mondial), Rome
PE (Parlement européen), Luxembourg, Bruxelles et Strasbourg
TPI (Tribunal pénal international), La Haye
TPIY (Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie), La Haye
UEO (Union de l'Europe occidentale), Bruxelles, Paris
UIP (Union interparlementaire), Genève
UIT (Union internationale des télécommunications), Genève
UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture), Paris
Union latine Paris
UPU (Union postale universelle), Berne



2006

Recommended citation format:
AIIC Training and Professional Development. "Conseils aux étudiants souhaitant devenir interprètes de conférence". aiic-italia.it September 20, 2001. Accessed August 24, 2019. <http://aiic-italia.it/p/2678>.